L’union des femmes manipulatrices d’aliments des établissements scolaires publiques du Togo (l’UFEMA/ESPT) a tenu le 17 Juillet  2014 son assemblée générale ordinaire. L’occasion était bonne pour faire le bilan des activités de l’organisation durant l’exercice écoulé mais aussi de réfléchir sur  la question de la sécurité alimentaire dans les établissements scolaires.

L’AG qui s’est déroulée autour du thème « sept ans d’existence, qu’est ce que l’UFEMA a fait ? Les difficultés et perspectives d’avenir» a beaucoup plus pensé au bien-être des élèves. Au cours de cette rencontre, il était essentiellement question de trouver des voies et moyens pour améliorer la sécurité alimentaire dans les écoles du Togo et surtout trouver les ressources financières nécessaires pour faire face à ce défi pour le compte de l’année scolaire 2014-2015.

Selon la présidente de l’UFEMA/ESPT, Sonia Vieira-Affo, durant l’année scolaire 2013-2014 l’union a sillonné les écoles afin de sensibiliser leurs consœurs sur les règles élémentaires d’hygiène pour la bonne santé des élèves. “Les élèves sont nos enfants et nous devons les protéger en leur donnant des aliments sains” a déclaré Sonia Vieira-Affo.

Soulignons que l’UFEMA a pour vision d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des femmes en vue d’éradiquer la pauvreté. Créée en mai 2007,  l’union des femmes manipulatrices d’aliments des établissements scolaires publiques du Togo, est une émanation de l’union nationale des associations des parents d’élèves de l’enseignement public du Togo (UNAPEEP) et elle travaille en collaboration avec l’institut national d’hygiène.

Voltic Togo