Chantal Donvidé, c’est l’heureuse gagnante du prix spécial du Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé au Marché international de l’artisanat du Togo (Miato). La remise de prix s’est effectuée en marge de la cérémonie de clôture de la première édition de MIATO ce 3 novembre 2019 à Lomé.

Chantal Donvidé gagne ainsi, une bourse de formation à l’étranger où les frais de formation ainsi que  le billet d’avion sont pris en charge par l’Etat. Un voyage qui va lui permettre d’améliorer non seulement la qualité de son produit  mais va contribuer également à réformer la formation qu’elle donne aux jeunes filles.

Selon les membres du jury, Mme Donvidé, avec une moyenne de 18, est l’artisan modèle de cette édition première. Son dynamisme ainsi que son implication et engagement sur les activités du marché, sa capacité de collaborer avec les autres exposants et le leadership dont elle fait preuve en faveur du développement de l’artisanat et du Togo, ont milité en sa faveur, selon les membres du jury.

La directrice de ‘‘Aklala Batik’’ a expliqué la vision de son centre de formation en batik et recyclage de continuer par former des jeunes filles violées, orphelines, victimes de mariage forcé ou qui n’ont tout simplement pas de moyens.

« Ces jeunes filles ont des talents, des atouts mais c’est le manque de moyen et les différents problèmes de la vie qui les emmènent à ne pas découvrir la potentialité ou la capacité caché en elles », a fait savoir la directrice de Aklala Batik.

Chantal Donvidé n’était pas le seul lauréat. Le deuxième prix était dédié à un autre artisan du Batik, Hono Art. Elle bénéficie également d’une bourse de formation à l’étranger.

« La première édition de MIATO est un succès », s’est félicitée la ministre en charge de l’artisanat, Victoire Tomegah-Dogbe. Selon elle, cette rencontre foraine devra se faire tous les deux ans pour promouvoir le génie togolais.

L’acte 2 de MIATO, c’est donc pour 2021. La ministre Dogbé dit vouloir rechercher de bonnes synergies avec les autres secteurs notamment celui du tourisme pour faire venir du monde. Elle prévoie également  mettre en place une équipe de projets pour commencer à préparer la deuxième édition.

Pour rappel, le Marché international de l’artisanat du Togo ouvert le 25 octobre 2019 a réuni 10 pays, plus de 160 exposants et plus de 100 000 visiteurs. Des ateliers et conférences, rencontres d’échanges et mises en relation, expositions ont meublé les 10 jours d’activité.