L’une des plus jeunes formations politiques du Togo, le “Parti des Togolais” a tenu son premier congrès ordinaire vendredi 1er Août 2014 à Lomé. Placé sous le thème: «Propositions et réflexions pour un Togo émergent», le millier de militants ont eu à suivre deux communications avant les travaux en commission.

La première communication a porté sur l’environnement économique et a été l’œuvre de Mawuli Kouchoro, enseignant à l’Université de Lomé. Il en ressort donc que le Togo est sur la voie d’une croissance économique mais il faut un réel accompagnement. La deuxième présentation était celle de Me Célestin Agbogan de la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) sur la thématique des droits de l’homme. Selon l’orateur, les droits sont des attributs liés à la nature humaine. L’Etat est le premier acteur parce qu’il a l’obligation de protéger ses citoyens.

Alberto Olympio, le président du parti des togolais a rappelé que la vision du parti est de changer le quotidien des togolais. “Je veux que chaque foyer ait au moins un emploi, une marmite qui bouille et que la richesse nationale soit équitablement répartie” a martelé Alberto Olympio avant de conclure que son parti est engagé pour le développement du Togo.

Notons que c’est un concert qui mettra fin à ce congrès le samedi 02 août au stage de Kégué où le candidat du parti sera désigné pour la présidentielle de 2015.

Voltic Togo