Mawuena Kossi Ayivi, un des formateurs

Des chargés de communication des communes sont à l’école de la décentralisation. Ils se font former pour mieux jouer leurs rôles dans la communication sur le processus de la décentralisation en cours de mise en œuvre au Togo.

C’est à l’actif d’un séminaire de formation de 4 jours ouvert ce mardi 07 mai à Kara 420 Km au nord de Lomé, la capitale togolaise. Il s’agit des communicateurs des communes où la coopération allemande GIZ met en œuvre le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL).

Ces chargés de communication  se font former sur l’élaboration de stratégie de communication et des budgets nécessaires à leur mise en œuvre, la recherche de financements extérieurs et internes pour la mise en œuvre des stratégies de communication ainsi que l’utilisation des outils digitaux et des réseaux sociaux dans la communication.

Après cette phase, ces professionnels de la communication seront conviés au cours du mois de juin 2019 à une seconde formation. Celle-ci va pouvoir leur permettre d’élaborer un film ou vidéo documentaire, d’avoir la connaissance des techniques de base de l’écriture de script au montage audio et vidéo et la connaissance du graphisme.

Le ProDeGoL veut par cet appui à la communication des communes de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Tsévié et la plateforme des OSC de Kloto; contribuer à informer sur les résultats et impacts de la décentralisation au Togo. Il entend également solliciter la participation active des citoyens et les autres parties prenantes à la mise en œuvre du processus de décentralisation

Le ProDeGoL devra-t-on le rappeler, est un programme mis en œuvre par la GIZ et cofinancé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement BMZ et l’Union Européenne.