Dr Isselmou BOUKHARY, Représentant Résident de l’UNICEF TOGO. (Archives)

Le Togo a publié ce 18 juillet 2019, les résultats de la sixième enquête par grappes à indicateurs multiples, MICS 2017. Ce sont des données qui viennent combler l’absence de données relatives aux indicateurs permettant de suivre l’évolution de la situation des enfants et des femmes.

L’échantillon MICS 2017 a couvert 8,404 ménages dont les femmes et hommes de 15 à 49 ans, les enfants de 0 à 5 ans et ceux de 5 à 17 ans. Ces données devront aider le Togo à mieux piloter son développement socio-économique.

« C’est pour nous, un grand sentiment de satisfaction, de voir notre pays disposer de données fiables et actualisées sur les groupes vulnérables que sont notamment les femmes et les enfants, pour les besoins d’élaboration de politiques de développement qui contribueront, de manière significative, à l’amélioration de leurs conditions de vie » a dit Essoham Edjeou, Directeur de Cabinet au Ministère de la planification du développement et de la coopération, dans une note de l’Unicef parvenue à la rédaction d’Africa rendez-vous.

« J’ai l’assurance que les résultats de MICS6 et de l’analyse MODA, permettront à tous les acteurs de développement que nous sommes d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur les principaux indicateurs sociaux. Le PND, cadre de référence du Gouvernement en matière de politiques et des programmes publics, trouve là une situation de référence unique », a précisé dans la note, Dr Isselmou BOUKHARY, Représentant Résident de l’Unicef Togo.