Vue partielle des participants _ Photo: Emile Kenkou

Des élus locaux se forment sur les outils opérationnels de la gouvernance locale dans le cadre du projet “Décentralisation et localisation des ODD”. Cette formation débutée le 14 Octobre à Kpalimé,environ 120 km de la capitale, a pris fin le 15 Octobre 2020. Elle a connu la participation des élus de trois (3) communes du Togo, Agoenyivé 5, Agou 1 et Lacs 1.

Cette formation fait suite à une première tenue du 5 au 7 Octobre 2020 avec des élus locaux des communes Kozah1 et Oti2.

Les participants repartent bien aguerris pour mieux travailler sur les plans locaux de développement. Leur compétence managériale a été aussi renforcée. Tout comme la première vague, les élus locaux ont été outillés sur les aspects juridiques et défis opérationnels; attribution de police: cadre légale et stratégie de mise en œuvre; genre et développement; planification et localisation des ODD; normes et processus; risques et catastrophes. Ils ont aussi compris la relation qui devrait exister entre les maires et les préfets.

La formation vient en appui au travail que les administrateurs abattent dans les communes respectives.

Ce projet de formation piloté par l’Université de Kara, est financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le pouvoir local, sans compétence locale, est la ruine de la décentralisation. Vous comprenez donc pourquoi un accent particulier doit être mis sur la formation des élus locaux pour atteindre les objectifs assignés au processus de la décentralisation“, a confié Professeur Adama Kpodar, vice-président de l’Université de Kara.

Voltic Togo