Prof Komla Sanda, président de l’Université de Kara

Des acteurs de ministères et de structures publiques, du secteur privé, de partenaires techniques et financiers et acteurs de la société civile valident les curricula de formation du Master agrobusiness, management et marketing agricole de l’Université de Kara.

C’est au cours d’un atelier ouvert pour 2 jours à Atakpamé environ 150km de la capitale, dans la région des plateaux, le 18 avril 2019. Il s’agit fondamentalement pour ces acteurs d’identifier les besoins en compétences en entrepreneuriat agricole, d’enrichir et valider les plans cadres des enseignements du Master professionnel en management et marketing agricole.

« L’université doit s’assurer que la formation qu’elle propose répond à des besoins des utilisateurs pour faire en sorte que la formation soit de qualité qui permette aux
diplômés de s’insérer plus facilement dans la vie active et que le secteur agricole dans son ensemble soit doté de ressources humaines de très bonne qualité » a déclaré le Prof Komla Sanda, président de l’Université de Kara.

«Nous sommes aujourd’hui dans le contexte de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) qui en son axe 2 fait de la transformation de l’agriculture une des plus fortes priorités, parce que le secteur agricole est un des principaux piliers de croissance et d’émergence économique du Togo. Les universités qu’elles soient privées ou publiques s’inscrivent dans cette démarche et accompagnent le gouvernement, les opérateurs privés et la société civile dans la formation » a-t-il ajouté.

L’université de Kara par cette offre de formation professionnelle aux métiers agricoles
veut faire des diplômés de profil adapté à l’entrepreneuriat, de niveau internationalement reconnu et directement opérationnels sur le terrain. Le Master en agrobusiness, management et marketing agricole est logé à l’Institut supérieur des métiers de l’agriculture (ISMA) au sein de l’UK.