Cérémonie de la prise de la pierre sacrée en pays Guin, édition 2015 _ Africa rendez-vous

Le feuilleton de leadership qui secoue le peuple Guin connait un nouvel épisode depuis le 30 Juin 2016, à la suite d’une rencontre avec le Ministre des collectivités locales Payadowa Boukpessi. Une décision essentielle à retenir, le controversé prêtre Ni Mantchè est dépossédé de son titre.

Les collectivités Koley l’ont désavoué, les Rois et chefs traditionnels Guins l’ont excommunié, le politique semble l’entériner. L’homme souvent appelé “grand prêtre de la forêt sacrée” perd son titre. « S’il doit opérer, il ne devra le faire que comme un “simple” prêtre et non au nom d’une collectivité quelconque à moins que celle-ci lui donne mandat », c’est la décision prise par le Ministre Boukpessi devant un collège de Chefs traditionnels avec à la tête Sa Majesté Folly Bébé XV, chef des Guins.

Selon les propos rapportés à la rédaction d’Africa rendez-vous, les garants des us et coutumes ont été formels sur leur décision d’excommuniation, la famille Afanou elle-même ferme à ne plus composer avec le sieur Aminou Ayayi, dit Ni Mantchè. « Nous ne l’avons jamais considéré comme grand prêtre. Nous l’avons destitué et cela signifie qu’il n’est plus du couvent Koley de Glidzi Kpodzi », confie à la rédaction d’Africa rendez-vous, un membre de la famille Afanou qui a réclamé l’anonymat.

Pour l’heure, les différents rituels ont commencé depuis le 07 Juin 2016 à Glidzi Kpodzi avec la première annonce des abstinences tout comme l’interdiction d’activités traditionnelles pour la cérémonie de la prise de la pierre sacrée le 1er Septembre. La fin des rituels appelée “bénédiction de la mer” ou encore “Vodzu Dze Apu” est annoncée pour le 08 décembre prochain.

Voltic Togo