Gerry Komandega Taama, président national du NET

Au Togo, le ministre de la sécurité a annoncé que les conducteurs de moto devront obtenir un permis de conduire. Ceci, à compter du 20 Septembre 2019. Le Nouvel engagement togolais (NET) de Gerry Komandega Taama s’en réjoui et demande un moratoire de 6 mois.

Selon Gerry Taama, cette mesure du gouvernement va sauver sans doute des vies humaines. Mais, il demande au ministre de sécurité d’octroyer un moratoire de six mois au cours desquels les vérifications ne feront pas l’objet de saisie des engins roulants, mais de conseils pédagogiques afin de permettre à toutes les personnes concernées de se mettre progressivement aux normes.

Aussi, M. Taama demande au gouvernement d’accompagner plus efficacement les institutions et autres associations qui œuvrent à fournir aux concitoyens des pièces d’identité au moyen d’opérations foraines.

Le NET rappel au gouvernement que l’absence du permis de conduire n’est pas la seule cause des accidents de route, car il est constant que si dans les villes, les accidents impliquent plus régulièrement les motocyclistes, sur les routes nationales, les accidents de circulation sont causés par les automobilistes, qui eux, disposent de permis de conduire.

‘’Une vraie campagne de prévention routière devrait accompagner toutes les mesures prises pour stopper l’hémorragie des accidents. De même, la mauvaise signalisation sur les routes de ‘’l’avenue Jean Paul 2’’ qui connait presque un accident par jour. De même, la non-prise en charge des blessés dans les hôpitaux, où celui qui ne dispose pas de cash n’est pas soigné, est cause de plusieurs décès’’, a indiqué le président du NET.

Du 1er janvier au 31 juillet 2019 2019, il a été recensé 354 morts dans les accidents de route.