Les luttes Evala, rites initiatiques en pays Kabyè, 420 km au nord de la capitale, mobilise du monde. Bonne occasion pour l’Institut national d’assurance maladie (Inam) pour se rapprocher de ses assurés. Son stand est au “village Evala” pour les visiteurs de la Foire.

A Kara, il est donc question de se rapprocher encore des assurés pour mieux les informer sur ses services. Ainsi, une équipe a été déployée dans les arènes pour communiquer sur l’assurance maladie en générale et plus précisément sur la prise en charge des veufs, veuves et orphelins d’assurés.

Cette mesure est rentrée en vigueur depuis bientôt un an et à l’Inam, le besoin a été senti d’y mettre beaucoup d’accents.

L’inam a constaté que les catégories de population bénéficiaires de cette inclusion sociale ne maîtrise pas bien les conditions de prise en charge“, explique-t-on à la cellule communication de l’Inam.

Inam s’est engagé a rendre disponibles et accessibles les informations sur le mécanisme et fonctionnement de l’assurance maladie partout où les assures se trouvent. Les Evala sont donc une occasion pour informer et sensibiliser les assurés de la préfecture de la Kozah“, a confié à Africa rendez-vous, la directrice générale de l’Institut, Myriam Dossou-d’Almeida.

A Kara, il ne s’agit pas que de veufs, veuves et orphelins d’assurés. L’Inam sensibilise aussi sur l’assurance maladie des artisans lancée le 15 mai 2019, à Lomé.

Le stand de l’Inam au village Evala

Les artisans sont invites à aller dans les Chambres Régionales de métier pour remplir les fiches de renseignements. Là, ils sont  informés sur les conditions de prise en charge notamment les cotisations, les pièces a fournir, tout comme es prestations auxquelles ils auront droit.

Les Evala quant à elles, ont débuté le 13 juillet et prennent fin le 20 juillet 2019 dans la région septentrionale du Togo.