A travers une remise d’attestation, le Togo reconnait le travail des comités de gestion des écoles primaires publiques (COGEP). Dénommés les acteurs porteurs de dynamiques communautaires, ils ont la charge d’accompagner le programme de construction scolaires. Ils étaient une centaine, ces acteurs à recevoir des mains du ministre des enseignements primaire, secondaire et de l’alphabétisation,  Florent Manganawé, des attestations pour leur contribution  dans la mise en œuvre du Projet Education Renforcement Institutionnel (PERI) sur les trois (03) dernières  années.

La cérémonie de remise d’attestations s’est tenue le 30 octobre 2014 à Lomé et marque aussi la fin d’une formation  pédagogique  en animation de séances et de réunions communautaires. Florent Manganawé a salué la pertinence du contenu de la formation. ” Cette capacité de mobilisation, de communication, de dynamisme et des compétences acquises, constitue un socle déterminant pour la pérennisation des réalisations du PERI mais aussi un vivier important pour les actions de développement” a fait ressortir le ministre des enseignements primaire et secondaire.

Dans le cadre du projet PERI, les ouvrages délégués pour la construction des salles de classes sont confiés aux Cogep, dans les différentes communautés.

Rappelons que ces acteurs sont formés dans les domaines de la gestion communautaire, la passation des marchés communautaires, la transparence, la gestion financière, l’entretien et la maintenance des infrastructures scolaires (EMIS) et le suivi et l’évaluation participatifs.

Voltic Togo