La synergie des travailleurs du Togo (STT) a rencontré sa base au cours d’une assemblée générale le jeudi 14  août 2014. Un seul sujet à l’ordre du jour, la révision de la grille salariale. ” Nous n’avons pas peur du rapport de force, restons tous unis pour reprendre la lutte sur la grille exigée” a laissé entendre Dr Gilbert Tsolényanu, le porte parole de la synergie.

Quant à la coordinatrice  Nadou Lawson Oloukounlé (Photo), elle a indiqué que la récente rencontre avec le premier ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu, en date du 17 juillet 2014 n’a abouti à rien, car aucun consensus n’a été trouvé au cours de cette séance. “Nous exigeons une grille redressée sur les deux SMIG de 2008 et de 2011” a-t-elle déclaré. ” Le gouvernement ne peut pas avoir une vision 2030 pour le Togo, sans avoir une vision aux revendications de la basse classe qui veut rentrer en 2015 avec une plateforme vidée” a renchéri Dr Tsolényanu.

Au vue de ces exigences, la STT s’active pour une nouvelle tournée de mobilisation des fonctionnaires togolais sur l’étendue du territoire national. La synergie a sollicité les travailleurs afin de pallier les difficultés financières à travers leurs contributions.

Soulignons que ce regroupement syndical dit avoir reçu le soutien des agents de la CEET (compagnie énergie électrique du Togo) et des forces armées togolaises.

Voltic Togo