L’association togolaise des consommateurs (ATC) s’élève contre la dernière augmentation des prix des produits de la Brasserie du Bénin. Cette dernière indexe aussi le gouvernement.

Depuis le 16 Juin 2014, les produits de la BB connaissent une hausse de 50 f CFA sur les bières et 25 f CFA sur les boissons gazeuses. Le vice président de l’ATC Bénéti Gagalo a fait noter que, cette augmentation survient juste trois mois après celle de mars 2014 sur la Guinness et la bière Eku.

A la brasserie BB cette nouvelle hausse des prix se justifie par une nouvelle taxe de l’État, qui est une taxe spéciale sur la fabrication et la commercialisation des boissons (TSFCB). Cette taxe vient d’alourdir les charges de la BB, a souligné le Directeur commercial et marketing de la BB Lomé Jacques Elimbi, ceci doublée d’une inflation des prix des matières premières comme le malt, le sucre, le riz, ajouté à la hausse du prix du carburant notamment celle du Janvier 2014.

Cependant l’ATC se dit non convaincue par ces arguments avancés par la brasserie et interpelle le ministère du commerce à se soucier de la misère des consommateurs togolais. «Nous exigeons dorénavant, la diffusion de la structure du prix des produits BB » à précisé Mr. Gagalo. L’ATC promet faire les investigations nécessaire afin de tenir informer les consommateurs sur les réelles motivations et le but de la nouvelle taxe, la TSFCB.

Voltic Togo