Le gouvernement togolais invite les populations à continuer par s’inscrire au programme de transfert monétaire “Novissi“, lancé pour les soulager des conséquences économiques de la Covid-19. L’exécutif togolais caresse un “Novissi bis”.

“Novissi bis”, c’est une nouvelle réorientation. Le gouvernement explique que s’inscrire à “Novissi” en composant le *855#, c’est être prêt à bénéficier de transfert monétaire si jamais le canton devrait être soumis au couvre-feu.  “Seules les personnes déjà inscrites pourront donc être bénéficiaires à ce moment”, explique l’exécutif dans un communiqué en date du 17 juin 2020.

Le programme a été suspendu depuis que le couvre-feu lancé dans le cadre de l’urgence sanitaire a été levé.

Selon le gouvernement un montant total de 11milliards 362 millions 973 mille francs CFA a été distribué à 567 mille 2 personnes en deux (2) mois dans le Grand Lomé et dans la préfecture de Tchaoudjo.

Le trio de tête des métiers des bénéficiaires est composé de revendeur (se) à 40,29%, couturier(e) à 16,28% et de ménagères à 12,44%“, précise le communiqué.

L’allègement substantiel des restrictions imposées par l’état d’urgence sanitaire (…) ne doit pas être perçu comme une autorisation au relâchement mais plutôt une invitation à une prise de conscience collective de la population sur les dangers de la COVID-19“.

A la date du 17 juin 2020, le bilan de personnes atteintes de Covid-19 et encore sous traitement au Togo est de 178. 353 cas sont guéris et 13 décès recensés.

Voltic Togo