Photo service com du Hcrrun

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) est à Atakpamé dans la région des plateaux-Est pour poursuivre son opération d’indemnisation des victimes des violences politiques au Togo recensées par la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR).

C’est une étape qui prend en compte les victimes des préfectures d’Akébou, Amou, Anié, Est-Mono, Ogou et Wawa. Elle a démarré le 20 juin 2019 et va prendre fin le 28 juin 2019.

Ce processus de l’HCRRUN se situe dans le cadre de la deuxième phase de sa mission d’indemnisation des victimes des violences politiques au Togo recensées par la CVJR.

La Commission vérité justice et réconciliation a enregistré au total 22 mille 415 victimes dont 2510 ont été servis à satisfaction au cours de la première phase selon  le rapport donné par le HCRRUN. Cette première phase s’est déroulée du 12 décembre 2017 au 17 septembre 2018.

Cette deuxième phase a nécessité une allocation substantielle de 5 milliards de FCFA contrairement à la première qui était de 2 milliards.