A quelques jours du début de la grande messe du climat COP 21, à Paris, l’ambassade des Etats Unis au Togo a rassemblé le mardi 24 novembre 2015, des journalistes et acteurs du secteur de l’environnement, pour une vidéo-conférence avec Daniel Brown, journaliste spécialiste des questions de développement.

Les discussions ont porté sur la contribution des médias dans la résolution des problèmes liés aux changements climatiques. Selon le World Risk Report, le Togo est le 35ème des pays les plus concernés, le 7ème en vulnérabilité, et 11ème en risque plus élevé du monde en déforestation  avec des problèmes d’érosion côtière, de pollution d’eau, et d’utilisation massive de sacs en plastiques.

Les sujets environnementaux sont devenus des questions de société et surtout de santé publique, il est donc du devoir des médias de sensibiliser les pouvoirs publics et les amener à prendre des décisions idoines pour mettre fin à la déforestation, a suggéré le journaliste américain. L’absence d’études d’impact environnemental des projets d’extraction minière et les décharges de déchets à ciel ouvert, peuvent être de bon sujet de reportage, a indiqué Daniel Brown.