Les prix des produits vivriers ont connu une augmentation au mois de Mars 2019. L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), parle d’une hausse de près de 25%, confirmant la tendance observée en février.

L’information émane de nos confrères de l’hebdomadaire togolais ‘’Médium’’. Dans la parution  N° 338 du mardi 23 avril 2019, le journal souligne que le prix de la patate douce fraîche a augmenté de plus de 27,8%, celui de la banane plantain mûre de plus de 23,2%, et l’igname de plus de 11,2% tandis que le prix du manioc frais a connu une augmentation de plus de 6,7%.

Ce journal précise que cette progression est due aux fonctions de consommation des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, transports, restaurants et hôtels, suivies des fonctions de consommation santé, meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer, communication, logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles et biens et services divers.

D’après le Médium qui rapporte l’Inseed, le niveau général des prix a connu une augmentation de 2,0%, par rapport à mars 2018. En revanche, pas de statistiques disponibles dans le journal pour les prochains mois.