La Synergie des travailleurs du Togo (STT) se dit déterminée à aller au bout de sa lutte engagée depuis bientôt deux ans. Réunis en Assemblée générale le mercredi 19 novembre 2014 à Lomé, les travailleurs disent exiger le relèvement de la grille salariale.

Le gouvernement semble rester aphone aux revendications. Pour la STT, il n’est point question de lâcher prise. “Nous irons au bout de nos actions cette fois-ci” a laissé entendre Gilbert Tsolényanu, porte-parole de la Synergie. .

Les travailleurs en concertation avec les centrales syndicales, projettent adresser un préavis de grève de 72 heures qui sera suivi d’un sit-in de 3 jours à Lomé avec suppression du service minimum dans les centres de santé.

Voltic Togo