Emerson Foli Ségbédji, Yali 2016, Vice président du RIPNA

Ils s’envoleront le 16 juin prochain pour les États-Unis, pour 6 semaines de formation dans des universités américaines. Eux, ce sont les 12 sélectionnés au Togo pour le compte de l’édition 2016, du programme Young African Leaders Initiative (YALI).

Cette initiative prise par le président Américain Barack Obama, ne veut léser aucune couche de la société. Parmi les 12 Togolais, figurent deux personnes en situation d’handicap, l’un handicapé moteur Rafiou Lassissi et l’autre avec un handicap visuel, Emerson Foli Ségbédji. ” Je vais aller étudier dans la filière affaire et entrepreneuriat, ce qui va me permettre dès mon retour d’être un mentor parfait pour les artisans malvoyants “, a déclaré Foli Ségbédji, qui est par ailleurs le vice président du Regroupement interprofessionnel des non-voyants artisans (RIPNA).

Rafiou Lassissi, lui se fera former en leadership citoyen. “Je pense militer plus, pour améliorer l’accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation d’handicap ” a fait noter Rafiou Lassissi. “Ce n’est pas si aisé pour nous de vaquer à nos occupations professionnelles“, a-t-il souligné.

L’inquiétude de nombreux jeunes africains, est la pérennisation du programme, d’autant plus que Barack Obama libère la maison blanche cette année. Sur la question, l’ambassadeur David Gilmour, se veut rassurant. ” Le congrès américain a donné des fonds pour la continuation du programme“, a-t-il affirmé.

Pour les Yali 2016, la passion, l’amour de ce qu’on fait et l’excellence sont des vertus qui paient. ” Mettez de l’excellence dans la moindre chose que vous faites et vous impacterez votre société“, a conclu Enyonam Abra Mensah, Yali 2016.

Voltic Togo