Sama Essohamlom, Gérant statutaire de l’ESMC

Va-t-on vers un scénario bis du Réseau pour le Développement de la Masse sans Ressource (ReDéMaRe)? Personne ne saurait répondre mais une chose est sûre, l’Entreprise sociale de marché commun (ESMC) qui est née des cendres de ReDéMaRe ferme ses portes pour six (6) mois.

C’est à travers un communiqué en date du 16 août 2019 que l’entreprise a donné l’information. “Dans le cadre du processus de conciliation entre l’État togolais et le GIE ReDéMaRe, notre précédente structure, et en vue de nous permettre d’assurer les travaux de conformités techniques et juridiques qu’impose à notre secteur d’activité la nouvelle législation relative aux Transactions électroniques, nous nous trouvons dans l’obligation, afin de bénéficier du suivi de l’État, de suspendre provisoirement nos activités pour une période de six (6) mois à compter du présent communiqué“.

Même si la direction de l’ESMC dit compter sur la compréhension des fournisseurs et souscripteurs, le communiqué fait déjà grand bruit sur les réseaux sociaux.

Juillet 2018, l’ESMC a annoncé avoir 815 000 adhérents.