Les Kits scolaires offerts

L’Institut national d’assurance maladie (INAM) vole au secours des enfants. Des kits scolaires ont été offerts à eux, à travers l’Observatoire syndical de lutte contre le travail des enfants à Lomé, ce 30 octobre 2018.

Encourager la scolarisation des enfants, l’Inam y attache du prix. C’est dans ce sens que des kits constitués essentiellement de sacs d’écoliers, stylos, règles, cahiers, gommes et bien d’autres, ont été remis à l’Observatoire.

« L’Inam étant une structure de protection sociale et qui relève du domaine du travail, tout problème issu de ce secteur nous concerne. C’est donc à ce titre que nous avons décidé d’accompagner l’Observatoire pour qu’un jour, on ne parle plus de travail des enfants », a souligné Gilbert Adomey, coordonnateur régional Lomé commune de l’Inam.

« Nous avons désormais un positionnement qui doit être compris. Pour l’INAM il ne s’agit pas d’une simple générosité ni de distribution ou de simple don de cahiers mais d’éduquer les jeunes générations sur la solidarité. Après la sensibilisation du 3ème âge, la génération active que nous sommes se tourne vers les enfants, les élèves » .
Le message important que nous voulons passer c’est l’apprentissage de la  solidarité à ne pas confondre avec gratuité ou assistance .

« L’une des valeurs chères de l’Inam, c’est la solidarité et nous voulons la manifester à l’endroit du monde syndical qui est sur le terrain et lutte contre le travail des enfants. Par cet appui, nous sensibilisons les enfants à quitter la rue et aller à l’école et une fois à l’école, étudier dans de meilleures conditions », a renchéri le responsable communication et marketing de l’Institut, Valentin Tébiè.

« L’éducation est un droit fondamental et nous contribuons ainsi à l’atteinte du point 4 des objectifs du développement durable (ODD) qui demande à assurer à tous, une éducation de qualité », a martelé M.Tébiè et de lancer à l’endroit des bénéficiaires « Ces dons sont indirectement offerts par des actifs, des gens qui travaillent aujourd’hui, je n’ai pas de doute , demain quand vous serez des adultes vous penserez à votre tour aux plus jeunes, aux moins nantis! Il faut veiller à ce que personne ne soit au bord de la route ».

C’est cette solidarité que nous construisons dans notre pays et nous devons l’entretenir à tous les niveaux , dans les villes et les hameaux les plus reculés dans notre cher pays .
Remise symbolique des kits

« Le premier mot que nous allons dire c’est merci », ont confié, les premiers responsables de la coordination, pour exprimer la gratitude des centrales syndicales du Togo. « Par ce don, l’Inam donne aussi les moyens à l’Observatoire de mener à bien ses actions, empêcher des enfants d’être dans le monde du travail et également en faire sortir ceux qui y sont déjà », ont-ils ajouté à la réception.

C’est donc, plus de 600 élèves qui pourraient bénéficier de ce don de l’INAM.

Au Togo, l’observatoire est une initiative des centrales syndicales avec l’appui du Bureau international du travail (BIT) afin de lutter contre le travail des enfants.