Les femmes sont souvent considérées (à tord) comme le sexe faible mais, pas toujours solidaires entre elles. Plutôt à se chercher des poux sur des têtes chauves. Paroles aux femmes (Paf) veut les amener à se déchaîner.

L’initiative est de Sélom Mensah, journaliste de formation et vise à apprendre aux femmes à se trouver des qualités entre elles, plutôt que de toujours souligner leurs défauts. ” Ce projet est pour les femmes, les filles, par les femmes, mais aussi, pour toute la société, sans exclusion aucune. Il fallait que cela soit dit, pour aller de l’avant. Pour être mieux compris, il faut d’abord et avant tout communiquer,parler de ce qu’on ressent et pourquoi”, a-t-elle confié à Africa rendez-vous.

Le projet, il est tout simple. partager certains de ses textes, et de les faire dire par des femmes, anonymes ou non, de la société togolaise dont elle est issue.

A terme, elle veut entend “montrer que les femmes peuvent travailler ensemble, être
soudées, mettre en avant la sororité dont elles sont capables”.

Même si nous avons tendance à nous critiquer et être duresentre nous, entre femmes, nous savons aussi faire preuve de maturité et de solidarité, donc d’amour“, chuchote Sélom Mensah.