Défi relevé à la Conférence des jeunes leaders (CONFEJEL), édition 2019. Mimi Essivi Bossou Soedjede, directrice de l’Association précieux trésor de vie (APTV), organisatrice de l’évènement le dit avec fierté pour avoir rassemblé plus de 2.000 collégiens, lycéens, et étudiants autour du thème “ma réussite, mon choix”, au Palais des congrès de Lomé, le samedi 16 Mars 2019.

Cette édition s’est appesantie sur l’éducation et la formation, considérées comme le soubassement du développement économique et social de chaque pays.

« Nous avons remarqué que les jeunes ont besoin des formations utiles, des échanges avec des modèles de réussite pour se mettre sur le chemin de la réussite. C’est pourquoi on leur a donné des outils nécessaires pour pouvoir réaliser leurs rêves. Réussir ne se fait pas au hasard, il faut choisir de réussir en planifiant sa vie, en gérant son temps, en côtoyant les bonnes personnes et en prenant les bonnes décisions », a affirmé Mimi Bossou-Soedjede. Pour elle c’est un défi relevé, de 1.500 comme projection, la salle étaient remplie avec plus de 2.000 participants.

Pour permettre à ces jeunes de se frotter à la réalité, plusieurs modèles de réussite constitués de femmes et d’hommes se sont apprêtés aux jeux en partagent avec les jeunes leurs parcours et expériences. Ceci pour les faire comprendre que le chemin de la réussite n’est pas rose mais plein d’embuches et que seul les plus déterminés et persévérants peuvent y arriver.

Mimi Bossou Soedjede

Le psychologue Parfait Blandeye a exhorté les jeunes à bien étudier les étapes qui s’imposent quand il s’agit de l’orientation scolaire. Il a mentionné la nécessité de connaitre ses failles pour mieux les corriger et, avoir un centre d’intérêt afin de développer sa capacité.

Médissa Sama, un des panelistes a quant à elle, demandé aux participants et surtout les jeunes filles en particulier à oublier la mode et suivre leur passion. « Définissez et fixer vos objectif, croyez en vous et en vos objectifs puis trouvez le moyen de les atteindre car la seule chose qui empêcher de réussir c’est vous-même », a-t-elle martelé.

Ils étaient une dizaine, certains pour motiver leurs jeunes garçons et filles en leur racontant leur parcours avec des astuces pour s’en sortir, des dispositions à prendre pour se tracer un bon chemin menant à la réussite, d’autres, la nécessité de s’engager dans leur communauté et bien évidemment des conseils pour faire de bons choix de réussite mais aussi, sur la relation parent-enfant.

Les parentes présents dans la salle, ont été également exhorté à accorder beaucoup de temps aux enfants en faisant non seulement leur suivi éducationnel mais aussi social, gagner leur confiance, discuter avec eux sur le choix de leur avenir, les accompagner et les encourager dans l’aboutissement de leur rêve

Les jeunes étant les premiers concernés, opportunité leur a été offerte de poser des questions à leurs aînés et d’avoir des précisions et si possible, les approcher plus tard pour de mentorat.

Rendez-vous donc en 2020.