Mimi Bossou Soedjede, directrice de la Maison TV5 Monde

“Touche pas aux enfants”, c’est le titre de la chronique écrite par Mimi Bossou-Soedjede, présidente de l’Association précieux trésor de vie (Aptv) et directrice de la Maison TV5 Monde. Ce texte intervient quelques heures après l’assassinat d’un mineur lors des manifestations politiques. In extenso, la chronique.

J’ai appris que « Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi ».

Je regarde les photos de Yacoubou Abdoulaye, 9 ans, défiler sur les réseaux sociaux.
Je regarde les photos de son corps transpercé par une balle.
Yacoubou a été tué par une balle lors des manifestations de la semaine dernière dans mon pays, le TOGO. Des manifestations politiques dans les rues et dans plusieurs villes qui ne disaient certainement pas grand-chose à Yacoubou.

J’ai appris par les nouvelles qu’il était en train de jouer avec ses amis quand son corps d’enfant a été fauché par la balle.

Je regarde et j’ai mal.
J’ai mal, j’ai la rage au cœur.
Des mots voulaient sortir de ma bouche, mais en ces moments, le silence était plus beau.
Mes doigts me démangeaient à l’approche du clavier, mais je me retenais.
Aujourd’hui, j’ai encore vu les photos. J’ai encore lu des commentaires.
J’ai lu la phrase suivante d’un compatriote en réponse à la publication de la photo de Yacoubou par un autre compatriote.

« Qu’est ce qu’un mineur est allé chercher là-bas »?

Mon cœur de mère a tremblé.

Ce soir je ne peux plus me taire. Je ne peux plus dompter mes doigts.

J’écris, pas pour répondre à qui que ce soit. Non, je n’ai pas cette prétention …. dans cette situation

J’écris pour évacuer ma peine.

J’écris, avec la peine d’une mère, pour dire à nous tous qui sommes emballés dans cette situation sociopolitique qui rend l’atmosphère, lourd de violence en latence et de risque de dérapage :
Avant d’agir, de parler ou de proposer, réfléchissons. L’intérêt général repose sur l’épaule de chacun de nous. Dieu nous demandera des comptes. La vie nous demandera des comptes.

J’écris surtout pour dire à nos politiciens :

Le sang de YACOUBOU ABDOULAYE crie.
Ouvrez vos cœurs et écoutez-le.
Écoutez-le et laissez vos intérêts personnels de côté.
Laissez vos intérêts personnels de cotés et pensez pour tous.
Pensez pour tous avant d’agir
Dans tous les cas, TOUCHE PAS AUX ENFANTS . TOUCHE PLUS A UN ENFANT.

Voltic Togo