Le sélectionneur de l’équipe nationale de football gabonaise a été démis de ses fonctions le mercredi 12 septembre 2018 à Libreville par le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

« Notre équipe nationale est dans une phase qualificative de la CAN 2019. Et nous avons M. Camacho à la tête de notre équipe nationale. En concertation avec lui, nous avons ensemble fait une rétrospective et avons fait le constat ensemble que les résultats ne suivent pas. Et nous avons tiré les conséquences ensemble. Camacho a accepté notre décision de le libérer de l’équipe nationale », a indiqué Pierre Alain Moungengui, ministre des sports.

Arrivé à la tête des Panthères en novembre 2016, le technicien espagnol José Antonio Camacho a été jugé à une défaite de trop par la Fédaration Gabonaise de Football  (FEGAFOOT)

En 16 matchs, l’Espagnol de 63 ans a totalisé 6 défaites, 8 matchs nuls dont la toute dernière est face au Burundi (1-1) à domicile lors de la  2ème journée des Eliminatoires à la CAN 2019.

Au cours d’une rencontre qui a précédé l’annonce du limogeage du selectionneur, Pierre Alain Moungengui a affirmé que le gouvernement gabonais est mécontent des performances effectuées jusqu’ici (sic).

José Antonio Camacho était à un mois de la fin de son contrat.