L’Association des arbitres du Ghana (AAG) indignée par les indemnités impayées à ses membres, décide à compter de ce mardi 7 avril 2019 de suspendre sa participation à l’ensemble des matchs à tous les niveaux. Une exigence que l’AAG a adressée au comité de normalisation du football.

Dans un communiqué en date du 7 avril 2019, repris par nos confrères d’AFP, l’association réclame le paiement d’arriérés de rémunérations de la phase aller du Championnat, avant la reprise de la phase retour prévue pour cette semaine. La raison selon l’association serait que tous les membres qui ont des dettes ont du mal à se rendre sur les lieux des matchs.

Il n’est de secret pour personne que depuis bientôt 1 an, la réputation du football ghanéen a été entachée par une dénonciation de corruption au sein de la fédération. Ce qui a valu le poste au président de la Fédération ghanéenne (GFA), Kwesi Nyantakyi et la dissolution de son bureau par la FIFA.