La Kenyanna Beatrice Chepkoech en Or / photos: DR

L’Afrique n’a pas démérité au championnat du monde d’athlétisme. Après une semaine de course ou de saut à Doha, la capitale qatari, l’Afrique totalise en tout 10 médailles. 4 en or, 2 en argent et 4 en bronze.

Le Kenya, l’Ethiopie, l’Ouganda, le Burkina Faso ou encore la Cote d’Ivoire ont à travers les différents discipline rendu fier l’Afrique.

Il s’agit des Kényans Beatrice Chepkoech, Ferguson Cheruiyot Rotich et Agnes Jebet qui ont remporté respectivement un or et deux bronzes, les Éthiopiens Muktar Edris et Selemon Barega ont respectivement terminé en premier et deuxième au 5000m pendant que l’Ougandaise Halimah Nakaayi remporte le 800m. Le burkinabé Hugues Fabrice Zango gagne la médaille de bronze

Quant à l’Ivoirienne Marie José Talou, elle a remporté la médaille de bronze au 100 mètres féminin.

Il faut noter que le championnat du monde de l’athlétisme s’est déroulé du 27 septembre au 6 octobre 2019.