La Confédération africaine du sport-boules a un nouveau président pour sa sous-commission anti-dopage. Le choix a été porté sur le Béninois Emile Mensah.

Sa mission, veiller aux grains pour que les sportifs n’usent pas de produits et autres substances pour se décupler lors des compétitions. Même si des tests anti-dopage étaient effectués au niveau des compétions de la CASB, l’installation de cette sous-commission va permettre de faire la lutte contre le dopage sur tout le continent africain.

C’est au siège de la confédération africaine des sports boules  (Casb) à Cotonou en présence du président de la (CASB), Idrissou Ibrahima et du secrétaire permanent de l’organisation anti-dopage (ORAD) Issifou Aliou que Emile Mensah a été investi dans ses fonctions.

Conscient des difficultés qu’il doit affronter, il a demandé aux sportifs de bien vouloir se conformer aux règles qui seront éditées très prochainement afin que les sports boules en sortent gagnants.

Le sport-boules encore appelé boule lyonnaise ou jeu de boules, est un sport d’équipe en doublette ou quadrette, qui consiste à placer le maximum de boules le plus près possible d’une petite sphère de bois servant de but. Un peu similaire au jeu de pétanque qui poursuit aussi le même objectif, celui de marquer des points en plaçant ses boules plus près du “but”  que son adversaire.

Emile Mensah est Professeur agrégé de chirurgie générale, et ancien président de la Fédération béninoise de pétanque (FEBEPE).