Comic Style speech bubbles with Fake News related text in retro pop art style isolated on white background.

La pandémie du Covid-19 a donné lieu à une recrudescence de fausses informations sur les réseaux sociaux. La situation a créé beaucoup de psychose dans la masse se demandant qui sont ces personnes qui diffusent ces types de fausses informations. Dans un article publié le 5 mai 2020 sur BBC Afrique, l’auteure fait ressortir 7 types de personnes qui déclenchent et propagent des fake news. A ces 7, nous y ajoutons un huitième, ceux en quête du buzz.

Le “bad buzz”

Parmi les internautes, il y en a qui sont dans une course effrénée au buzz. Du buzz en tout et à la fin, cela se termine par du “bad buzz”, un buzz contre-productif, diffusant de fausses informations. Ce sont ces personnes en quête de résonance de leurs publications, d’avoir une popularité sur les réseaux sociaux, de voir leurs commentaires relayées. Mieux, voir afficher sous leurs publications, des centaines de “like” ou des centaines de partage.

Ces personnes n’ont pas forcément une bonne éducation aux médias. Mais ce sont les mêmes qui sans recoupement, partagent tout sur leurs pages ou comptes. Et des fois, en y ajoutant leur propre ressenti. Et, à la fin, ils deviennent des champions en diffusion de fausses informations.

BBC Afrique s’est appesanti sur 7 autres profils, le blagueur, l’escroc, le politicien, les adeptes de la théorie du complot, les connaisseurs, le membre de la famille et, la célébrité.

Voltic Togo