L’ONG Enfants solidaires de l’Afrique et du monde (Esam) et son partenaire Organisation mondiale contre la torture (OMCT) font le suivi des recommandations sur la torture.

Le jeudi 6 février 2020 à Cotonou au Bénin, l’ONG étant membre du réseau SOS torture, a regroupé acteurs étatiques et de la société civile, autour de la problématique. Un accent particulier a été mis sur les conditions carcérales des enfants et des allégations de torture en milieu carcéral.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Inès Hadonou-Toffoun, directrice en charge des droits de l’homme au ministère de la justice et de la législation.

Premier aperçu en vidéo mobile.