La vente des ciments Dangote est en plein essor sur le continent. Les résultats non audités pour les six mois derniers bouclés à la date du 30 juin montrent une hausse de 12,6% sur les ventes en Afrique.

L’analyse du résultat semestriel a révélé que le volume des ventes des activités africaines a augmenté de 12,6% pour atteindre 4,7 millions de tonnes métriques. Selon les informations parvenues à la rédaction d’Africa rendez-vous, le record des ventes de ces opérations dispersées dans le continent africain a révélé qu’un total de 1,1 million de tonnes métriques de ciment a été vendu en Ethiopie, près de 0,7 million de tonnes vendues au Sénégal, 0,6 million de tonnes métriques vendues au Cameroun et 0,5 million de tonnes en Ghana, entre autres.

« Nos opérations panafricaines se développent bien et augmentent les parts de marché. Nous avons vu nos premières ventes en Sierra Leone au premier trimestre et notre nouvelle usine en République du Congo sera en production fin juillet, augmentant encore notre empreinte en Afrique et renforçant notre position de leader en matière de fabrication de ciment », a expliqué Onne van der Weijde, chef de la direction de Dangote Cement.

La société dit utiliser beaucoup plus de gaz et augmente l’utilisation du charbon extrait au Nigéria, réduisant ainsi leur besoin de devises étrangères et soutenant les emplois nigérians

Dangote Cement, faudra-t-il le rappeler, est le plus grand producteur de ciment d’Afrique. La société est en forte croissance avec un faible endettement. Elle vient de verser un dividende de près de 75% des bénéfices nets de 2016 aux actionnaires.