Lucas Soglohoun, chef de la division éducation contribuable de l'OTR

Les opérateurs économiques ont eu à suivre une communication sur la nouvelle loi fiscale au Togo, en marge des rencontres B2B, qui se sont déroulées ce 05 décembre 2018, dans le cadre de la 15ème foire internationale de Lomé. L’un des points évoqués est que le paiement de l’impôt au Togo se fera à partir de 2019, par consentement.

Cette communication, faite par Lucas Soglohoun, chef de la division éducation contribuable de l’Office togolais des recettes (OTR), vise à expliquer aux opérateurs économiques les nouvelles dispositions fiscales appliquées dans le pays.

Ce responsable de l’OTR a saisi donc l’occasion pour présenter aux opérateurs économiques les avantages que regorge le nouveau code fiscal régissant les entreprises et qui va être en vigueur à partir de janvier 2019.

Lucas Soglohoun a mis l’accent sur la réduction des taxes et impôts. La priorité à l’OTR est le consentement à l’impôt et ce consentement repose sur deux piliers fondamentaux, a fait savoir M. Soglohoun. « Il s’agit en premier lieu de la sensibilisation, de l’éducation et de la formation des acteurs économiques et ensuite de l’amélioration du service à l’usager », a-t-il cité. Il s’agit pour l’Office de faire en sorte que le coût du consentement à l’impôt soit un peu réduit.

Il faut noter qu’ils étaient plus de 300 opérateurs économiques à échanger autour de potentiel partenariat au cours de cette rencontre.