A Awka, capitale de l’État d’Anambra situé au sud-est du Nigeria, un incendie d’origine inconnue a consumé tout le matériel destiné aux élections présidentielles et législatives du 16 février 2018. L’incident s’est passé ce 12 février 2019.

Deux conteneurs de 40 pieds ont été réduits à néant. Selon la Commission électorale nationale indépendante du Nigeria (INEC), ces conteneurs comportaient des bulletins de vote, des listes électorales, des ordinateurs et autres.

”Rien n’est à récupérer”, a indiqué Nwachukwu Orji, président local de l’institution en charge de l’organisation des élections.

La police locale a quant à elle, promis d’ouvrir une enquête afin de traduire les responsables de cet acte en justice.