Le ministère togolais de la Santé et de l’Hygiène publique appelle les prescripteurs et les pharmaciens d’officine et hospitaliers d’arrêter la prescription et la dispensation des médicaments à base de Fenspiride. Le pneumorel comprimé 80 mg et sirop, sont des anthistaminiques et anti-inflammatoires prescrits pour traiter la toux.

Le ministère demande aux pharmaciens grossistes de retirer ces médicaments des stocks en vue d’une procédure de destruction car soutient-elle, l’utilisation de ces médicaments provoque des cas de troubles du rythme cardiaque.

« En cas d’évènement indésirable médicamenteux signalé ou observé sur ces produits, nous vous prions de bien vouloir le signaler à la direction de la pharmacie du médicament st des laboratoires », précise la note signée du directeur de la pharmacie, du médicament et des laboratoires du Togo, Docteur Atany Nyansa.

Pour les patients qui auraient déjà utilisé ces médicaments, il n’y a plus aucun risque dès lors que le traitement est arrêté.

Bien avant le Togo, ce médicament a été totalement retiré du marché français le 8 février 2019 et son autorisation de mise sur le marché a été suspendue car, dit susceptible de provoquer des crises cardiaques, selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).