Le climat sécuritaire s’améliore malgré quelques couacs. Une maison s’est écroulée en plein centre-ville de Gao, à la suite d’une forte explosion.

Selon les témoins, la mauvaise manipulation d’une bombe artisanale serait à l’origine de l’incident qui s’est produit au quartier Château de la ville de Gao.

Le bâtiment, selon les informations recueillies par la rédaction d’Africa Rendez-vous, abriterait, des hommes du Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO).

Sur les lieux, les témoins disent remarquer du monde dans le bâtiment dès le crépuscule jusqu’à la nuit. Des observateurs en déduisent qu’il s’agit d’une cellule dormante du reste du MUJAO, groupe composé de Touaregs musulmans venant du Sahara et du Sahel qui a occupé la ville de Gao entre 2012 et 2013,avant d’être chassé par les troupes françaises.