Les États-Unis par le biais de sa représentation togolaise, vient de financer la construction du nouveau dispensaire d’Amoutiévé dans le canton de Bè. La cérémonie de pose de la première pierre a été effective ce mardi 26 mai 2015sur le site de l’ancien centre.

C’est l’Ambassadeur des États-Unis Robert Whitehead, et le Chef traditionnel d’Amoutiévé, Togbui Adjallé, qui ont présidé cette cérémonie.

le diplomate américain s’est dit heureux de contribuer à l’amélioration de la condition sanitaire des populations togolaises et a livré quelques informations sur le futur bâtiment. ce dernier ” comprendra des bureaux, des salles d’examen, une salle de travail et d’accouchement, trois salles de récupération, une salle de petite chirurgie et une pharmacie “, le tout d’une valeur de sept (7) milliards de francs CFA.

Togbui Adjallé, fasciné par le geste, a profité de l’occasion pour lancer un appel aux bonnes volontés de soutenir tous ceux qui œuvrent pour la réalisation des travaux de construction du nouveau dispensaire.

Le ministre Djossou Sémondji, de la planification, a promis rendre compte à sa hiérarchie quant aux besoins exprimés par les populations de Bè, notamment l’équipement des locaux une fois le bâtiment construit.

Voltic Togo