Facebook et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) veulent utiliser l’intelligence artificielle (AI) pour cartographier le monde. Cette technologie va se servir d’une solution qui utilise un algorithme d’apprentissage automatique pour identifier et attribuer les adresses à partir des images capturées par satellite. Cet algorithme va balayer les images satellites et les pixels qui contiennent des routes.

Les chiffres et les lettres définies par l’algorithme sont attribués aux rues. Les numéros quant à eux, vont servir d’adresses aux habitations concernées.

Selon Facebook et MIT, cette méthode va permettre de déterminer facilement les intersections. Pour eux, il est aisé d’établir un lien entre les différentes routes sur la grille en fonction du numéro et de la lettre qui les sont attribués. Il va aussi réduire la fracture sociale liée au développement du numérique dans le monde.

La majorité des personnes déjà cartographiées vivent dans les grandes villes du monde. Le défi de Facebook et MIT est de faire en sorte que ces adresses soit adoptées par les gouvernements et les citoyens.

Notons que cette idée porté par  Facebook et MIT n’est pas la première du genre. Google aussi avait émis la même idée, qui permet à ses utilisateurs  d’étiqueter les parties de ses cartes en d’identifiant les zones non marquées.