François Compaoré

La justice burkinabè a lancé un mandat d’arrêt international contre François Compaoré, frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré. Le mandat est émis dans le cadre des enquêtes de l’assassinat du célèbre journaliste d’investigation Norbert Zongo en décembre 1998..

Selon les médias burkinabè qui citent des sources judiciaires, c’est depuis le début du mois de mai 2017 que le mandat contre François Compaoré, ancien conseiller à la présidence, a été lancé.

Les frères Compaoré ont fui le Burkina Faso en fin octobre 2014, suite à une insurrection populaire.

Norbert Zongo, journaliste qui enquêtait sur le meurtre d’un chauffeur de François Compaoré, frère cadet de l’ex-président, a été retrouvé mort calciné avec trois de ses compagnons en décembre 1998.

Le dossier de son assassinat qui avait connu un non-lieu sous le régime Compaoré, a été rouvert sous la transition. Sous la pression de la société civile, le dossier est en voie d’être jugé.

Le gouvernement burkinabè a baptisé l’Université publique de Koudougou située à une centaine de kilomètres au centre-ouest de Ouagadougou du nom de Norbert Zongo.

Le gouvernement précise que “cette dénomination rend hommage à un journaliste émérite, personnalité éminente de notre pays qui est un exemple de courage, de témérité et d’engagement en faveur de la bonne gouvernance”.