Le gouvernement togolais dit avoir renforcé les mesures de sécurité pour le scrutin de ce jeudi 20 décembre 2018. Pour le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehane, ce sont des mesures de sécurité “particulières”.

Le ministre exige la fermeture des débits de boisson, des restaurants et autres lieux de réjouissance de 6h à 18 heures sur toute l’étendue du territoire national. Il interdit également la circulation interurbaine pendant le scrutin sauf les véhicules des services de santé, de secours d’urgence, de ceux des forces de défense et de sécurité, des véhicules des personnels diplomatiques et consulaires, des organisations internationales, des membres de la commission électorale nationale indépendante et de ses démembrements ainsi que des observateurs et journalistes dûment accrédités pour ces élections.

Lundi, 17 décembre 2018 sur la télévision nationale, le ministre de la sécurité et de la protection civique, Yark Damehane a promis assurer la sécurité de tous les votants de leur sortie jusqu’à leir retour chez eux. « Nous nous tenons prêts depuis le debut du processus jusqu’à son terme. Nous allons accompagner nos compatriotes qui veulent aller voter, pour qu’ils aillent voter et qu’ils retournent chez eux tranquillement ». Aux habitants des villes ayant enregistré des violences au cours des campagnes électorales, il indique que « l’Etat mettra les moyens pour les rassurer ».