Un candidat d'écoles aux joutes verbales 2019

Les premiers matchs de la phase préliminaire du concours des joutes verbales francophones se sont déroulés à Lomé ce 2 février 2019 à l’Institut français de Lomé. Elles sont au total 6 écoles supérieures de la capitale à s’être données à une “confrontation” entre elles.

A ce rendez-vous, la Faculté des sciences FDS de l’Université de Lomé était face à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) de la même Université, au tour du thème ”l’homme est le cancer de la planète”. Les étudiants de l’Institut supérieur d’administration des sciences 2conomiques et de gestion (ISAGES) et de l’Institut africain d’administration et d’études commerciales (IAEC) se sont mesurés sur la thématique ”les générations du passé ont été plus égale que la notre”, tandis que l’Ecole supérieure d’informatique et gestion (ESIG Global Success) et l’École supérieure de gestion informatique et de science (ESGIS) se sont mesurées sur le thème ”le silence est une trahison”.

Un jury composé essentiellement de trois experts a su départager les orateurs sur  base de la compétence argumentative, la technique de prise de parole, la dynamique du débat, la qualité de la langue et l’expression orale, l’éloquence et le charisme des candidats.

Des six écoles 3 ont eu les meilleures scores. Il s’agit de la FASEG, l’IAEC et ESIG.

L’initiative, rappelons-le, est de promouvoir l’art oratoire francophone chez les jeunes apprenants togolais.