Les jeunes entrepreneurs porteurs de projets de “e-santé” peuvent se frotter les doigts. Un concours vient d’être lancé pour récompenser les meilleurs, à hauteur de 90 000 euros soit environ 58 millions 500.000 Francs Cfa.

Il s’agit donc pour les promoteurs de récompenser les initiatives à fort potentiel dans le domaine de la santé dans les pays du Sud. Sont concernés, les projets pilotes ou en exploitation utilisant les technologies de l’information et de la communication pour améliorer l’accès aux soins et aux médicaments de qualité dans les pays du Sud.

Les lauréats seront primés le 3 juillet 2017 à l’occasion de la conférence annuelle de l’Observatoire De la E-Santé (ODESS). En 2016, parmi les 53 initiatives recensées, 9 ont été mises à l’honneur et ont pu également bénéficier de la dotation financière de 90 000 euros.

De nos jours, 95 % de la population mondiale est couverte par un réseau cellulaire qui compte plus de 7 milliards d’abonnements. Un taux de pénétration d’Internet en constante progression passant de 6 % en 2000 à 43 % en 2015, reliant 3,2 milliards de personnes entre elles. Cette révolution concerne aussi les pays du Sud, en particulier avec l’adoption massive du téléphone portable. Ces nouvelles technologies, des jeunes s’en servent pour  créer des outils adaptés, durables et soutenables pour améliorer la santé des populations, particulièrement dans les zones où règne une pénurie de personnel et d’infrastructures.

Créé à l’initiative de la Fondation Pierre Fabre, l’Observatoire s’est donné pour mission d’identifier, de documenter, de promouvoir, et d’aider à développer  les initiatives e-santé qui améliorent l’accès aux soins et aux médicaments de qualité pour les populations les plus défavorisées dans les pays à ressources limitées.

Voltic Togo