Trente adolescents, des garçons et des filles, ont été enlevés par des islamistes présumés dans un village de l’Etat de Borno. Un responsable local dans le nord-est du Nigeria, confirme le rapt.

“Des insurgés (…) ont enlevé des jeunes, garçons et filles, dans notre région. Ils ont pris tous les garçons de 13 ans et plus (…) et toutes les filles de 11 ans et plus. Selon nos informations, 30 jeunes ont été enlevés ces deux derniers jours”, a déclaré Alhaji Shettima Maina, le responsable du village de Mafa, à des journalistes.

Mallam Ashiekh Mustapha, un autre responsable de Mafa, a donné un récit similaire.

MM. Maina et Mustapha affirment que 17 personnes ont également péri, ces derniers jours, dans l’attaque du village voisin de Ndongo.

Une semaine plus tôt, environ 60 femmes et jeunes filles ont été aussi enlevées.

L’armée et la présidence nigérianes ont annoncé à la mi-octobre avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec le groupe islamiste armé Boko Haram.

Voltic Togo