Image: DR

Des Casques bleus et un Ambassadeur ont perdu la vie dans une attaque en République démocratique du Congo (RDC). Le chef par intérim de la mission de maintien de la paix des Nations unies en RDC, la MONUSCO, se dit “dévasté”.

Le groupe a quitté Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, pour visiter un Programme d’alimentation scolaire géré par le PAM à Rutshuru (à environ 65 km au nord de Goma), selon les précisions de la Monusco, dans un communiqué.

L’Ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio, fait partie des victimes.

Le Représentant spécial adjoint David McLachlan-Karr est formel. “Les responsables … doivent être identifiés et poursuivis avec la plus grande détermination“, a-t-il dit. Il a ajouté que l’Ambassadeur Attanasio avait reçu des soins d’urgence à la MONUSCO, mais en vain. “Les deux premières victimes ont été tuées lors de l’attaque”, indique le communiqué.

Le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré à Genève qu’il était “profondément attristé et extrêmement préoccupé” par l’attaque dans la région orientale où une récente épidémie virulente d’Ebola s’est ajoutée aux défis quotidiens pendant que  des groupes armés agissant en toute impunité.

Voltic Togo