Macky Sall, président du Sénégal, président en exercice de l'UA

Le président sénégalais semble ne pas faire dans les détails. Pendant que le Mali est sous le choc de l’attaque terroriste, le pays de la Terranga mobilise 43 milliards F CFA pour se protéger contre la menace terroriste.

Cette bagatelle somme va dans l’achat d’équipements nécessaires pour parer à toute éventuelle attaque de terroristes. Ces armements devront saisir à la riposte.

Selon la presse locale, les députés sont invités à faire passer le mardi 24 novembre 2015, un texte de loi pour favoriser l’augmentation du budget des ministères des Forces armées et de l’Intérieur.

Au-delà même de ses propres ressources budgétaires, l’État a provoqué un tour de table bancaire, conduit par « Ecobank », et a pu bénéficier de 23 milliards de francs CFA, toujours dans le cadre d’un vaste plan d’équipement des forces de sécurité.

Le ministère des Forces armées voit ainsi son budget passer de 127,209 milliards à 150,78 milliards de francs CFA pour l’horizon 2016.

Cette décision intervient au lendemain de l’attaque de l’hôtel Radisson Blue au coeur de Bamako par des terroristes, où les forces maliennes ont dû bénéficier d’un appui extérieur pour venir à bout.

Voltic Togo