Le secrétaire national à la communication de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a démenti toute incompréhension entre son parti et la coalition Arc-en-ciel sur les cinq (05) sièges que devait occuper l’opposition parlementaire à la CENI.

Eric Dupuy a indiqué sur les ondes de Victoire fm, une station locale, que la confusion était créée par le Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani qui a adressé un courrier identique respectivement au groupe parlementaire ANC-ADDI, à la coalition Arc-en-ciel, à la représentante de Sursaut national et à Djimon Oré (ex député de l’UFC), invitant chacun à envoyer les noms des cinq (05) représentants de l’opposition à la CENI pour le vote. ” C’est donc sur la base de ce courrier que le groupe parlementaire ANC-ADDI a envoyé les noms de ses cinq représentants ” a martelé Eric Dupuy avant d’ajouter que ” si l’on devrait s’adresser aux groupes parlementaires, seul UNIR et l’ANC-ADDI devraient recevoir de courrier“.

Eric Dupuy poursuit en disant que, la coalition Arc-en-ciel a refusé d’envoyer les noms parce qu’elle exige une clarification sur la notion d’opposition parlementaire surtout par rapport à la situation de l’Union des forces pour le changement. ” L’UFC ne peut pas songer faire partie de l’opposition parce qu’elle est au gouvernement. C’est de l’incongruité lorsqu’on est au gouvernement et on se dit en même temps opposant ” a t-il affirmé.

Le secrétaire à la communication de l’ANC accuse le pouvoir de Lomé de vouloir diviser l’opposition pour mieux régner.

Voltic Togo