Le « président élu » de CAP 2015, Jean-Pierre Fabre, organise sa toute première marche le 16 mai prochain. Comme en 2010, c’est pour protester contre les résultats de la présidentielle du 25 avril dernier qui ont donné gagnant Faure Gnassingbé, selon la cour constitutionnelle.

Lors d’un meeting tenu ce samedi 09 mai à Lomé, le Combat pour l’alternance politique en 2015, dont Jean-Pierre Fabre a porté les couleurs pour cette élection, a encore affirmé que c’est leur candidat qui a remporté le scrutin, tout en dénonçant «un coup de force électoral ». Jean-Pierre Fabre a donc appelé les togolais à la réaction. ” C’est à la population de prendre son destin en main et de trouver une solution au coup de force ” a-t-il déclaré,

Même si une manifestation de rue est programmée sur le 16 mai 2015, CAP 2015 annonce qu’il a plusieurs tours dans son sac. ” Nous n’allons pas nous  confiner seulement à la marche. Cette année, nous allons répondre comme un berger à la bergère “, a fait noter Me Abi Tchesa, président du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR, membre de CAP 2015) en faisant allusion aux 5 années de marches infructueuses entre 2010 et 2015.

Estimant que Jean-Pierre Fabre a remporté la présidentielle à plus de 52% des suffrages exprimés, mais que le pouvoir est octroyé à Faure Gnassingbé, cette coalition de 5 partis politiques, estime qu’il faut mettre en place une « transition » pour l’organisation rapide d’un autre  scrutin présidentiel.

Photo d’archive: Manifestation de janvier 2015

Voltic Togo