Helen Clark au cours d'un échange avec les mentors d'Innov'up Lomé

Ce qui était hier une simple annonce, est devenue une réalité pour les jeunes femmes entrepreneures du Centre incubateur Innov’up. Helen Clark, l’administrateur du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) en visite à Lomé, était dans leurs locaux. Une visite perçue comme un véritable coup de pouce pour les incubées.

“La Dame PNUD” comme surnommée par les médias s’est dite heureuse d’avoir mis pied dans les locaux du tout premier incubateur d’entreprises au Togo, après une brève présentation de la présidente du Centre. « Il est important que les gens soient aidés à créer leurs entreprises », a fait souligner  Helen Clark avant d’ajouter  « Avant, les jeunes se posaient des questions sur qui pourra les embaucher mais aujourd’hui, cette question est dépassée, ils pensent plutôt à quelle entreprise créer ».

A Innov’up, on voit à travers cette visite, un coup de pouce pour continuer cette belle aventure. « Madame Clark est une figure emblématique, avec un parcours remarquable, la première à accéder à ce poste au PNUD. Sa visite dans notre Centre est un honneur mais aussi une véritable satisfaction pour le travail que nous abattons », s’est félicitée Candide Bamezon Lèguèdè, présidente de la Fédération des femmes entrepreneures et femmes d’affaires (FEFA).

Avant de partir, Helen Clark a visité des stands de ces jeunes incubées et a échangé avec celles qui évoluent entre autres, dans la livraison de produits maraichers, la livraison de repas jusqu’au lieu de travail, en Agence d’affaires et de tourisme ou encore la production de miel pur et naturel. Aussi, a-t-elle symboliquement inauguré ce premier centre d’incubateurs de femmes au Togo et en Afrique de l’ouest.

« C’était un grand moment pour moi et je me sens encore beaucoup plus confiante. C’est un punch pour avancer, maintenant je me dis quelques soient les problèmes que je vais rencontrer, “I can make”+ », a dit Saarah Hema, directrice d’une Agence de tourisme et d’affaires.

Innov’up, devra-t-on le rappeler, a été cité en 2016 dans le rapport du PNUD sur le développement humain.

Voltic Togo