Une conférence téléphonique  dont les animateurs étaient en direct de l’Amérique, a regroupé une dizaine de journalistes togolais,  à l’ ambassade des USA à Lomé, le mercredi 03 septembre 2014. Initiée par l’État américain, la rencontre a pour but d’informer la presse togolaise sur les actions que les Etats-Unis  mènent dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola .
La sécurité globale  implique la mobilisation de tous pour maîtriser cette épidémie qui s’étend à un rythme  alarmant retient-on de cette conférence. Malgré le nombre élevé de malades  en Guinée, le Liberia présente un cas grave de la maladie, constate le CDC (Control Diseases Center).

” Le serum Zmap est plus approprié au cas congolais pour la guérison car la souche congolaise est très virulente plus que celle de l’Afrique de l’Ouest” a laissé entendre le docteur Tom Kenyon, directeur du centre des maladies générales (CDC). Quant aux mesures de sécurité, chaque pays doit mettre en place un système de contrôle aux aéroports et aux frontières terrestres a suggéré Dr Kenyon.

La conférence a été co-animée par les docteurs Gayle Smith, directrice aux programmes Développement et Démocratie au conseil de sécurité et Tom Kenyon, directeur du centre des maladies générales.

Rappelons que dans son message aux peuples africains, le lundi 1er septembre, le président américain Barack Obama s’est dit  engagé pour lutter contre le fléau bien que cela ne sera pas chose facile.

Photo: Robert Whitehead, Ambassadeur des USA au  Togo
Voltic Togo