A woman is vaccinated against meningitis 17 March 2006 in Tchadoua near Maradi in South west Niger. Doctors without boarders (MSF), the Red Cross and the Health Ministery of Niger have embarked on a massive inoculation campaign targeting the population aged between 1 and 30 to combat the ressurgance of the disease. Last year Niger recorded 44 deaths due to cerebro-spinal meningistis and noted some 600 cases near Maradi. AFP PHOTO ISSOUF SANOGO / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Le Niger veut soutenir les enfants défavorisés. Le gouvernement a mis en place à cet effet, un programme triennal avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

Ce programme dont la mise en œuvre est estimée à plus de 110 milliards Francs CFA, va se déployer dans les domaines sectoriels tels que la santé, la nutrition, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation, la protection de l’enfance, et dans les domaines transversaux de l’inclusion sociale, des adolescents et des normes sociales.

Il se propose particulièrement d’accélérer les progrès dans quatre domaines de résultats clés pour les enfants en l’occurrence la vaccination, la prévention du retard de croissance, la qualité de l’éducation, et les efforts visant à éliminer le mariage des enfants.

A en croire la Représentante de l’Unicef au Niger, Dr. Félicité Tchibindat, le développement et la participation des adolescents seront mis en avant dans tous les domaines programmatique.