La capitale sénégalaise accueille, du 15 au 16 décembre 2014, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Ce forum a pour objectif de mettre en place, une plate-forme d’échanges pour les pays africains entre eux, et avec leurs partenaires internationaux. L’ambition de Dakar est de faire de cette ville, un lieu inédit d’échanges, autour des questions de sécurité sur le continent en réunissant responsables politiques, militaires, industriels et centres de recherches. Cette rencontre veut également permettre aux africains de prendre en main leur “destin sécuritaire.

Chefs d’Etat, hauts responsables militaires, chercheurs, universitaires et responsables d’ONG participent à ce forum, une première du genre sur le continent noir. Vues les menaces islamiques au Nord Mali et les récents attentats de Boko Haram, cette réunion au niveau continental est une occasion pour renforcer les liens des structures de sécurité.

Pour Smaïl Chergui, le commissaire de l’Union africaine (UA) à la Paix et à la Sécurité, les pays africains doivent prendre leur part dans l’effort de financement, aux côtés des Européens, pour la sécurité du continent. ‘‘Le terrorisme, la circulation des armes, la faiblesse des institutions et parfois aussi le déficit démocratique » sont les réalités qui rendent préoccupante la situation en Afrique a-t-il dit. Quant au ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, dont le pays a pris une part importante à l’organisation de ce forum, la coopération doit être de règle dans la lutte contre le terrorisme. Un panel de chefs d’Etats va clôturer ce rendez-vous sur la sécurité africaine.